Skip to main content

Que sont les liens internes ?

Un lien interne est un lien qui pointe d’une page vers une autre page du même domaine. Il est important d’avoir une bonne structure de liens internes sur un site Web, tant du point de vue du référencement que de l’ergonomie.

Principalement parce qu’ils :

  • Améliorent la facilité d’exploration de votre site web
  • Améliorez l’expérience de l’utilisateur en facilitant la navigation sur votre site web.
  • Aide à la diffusion de l’équité des liens sur votre site web

Liens internes et externes

D’un point de vue technique, il n’y a pas de différence entre un lien externe et un lien interne, le code HTML des deux se présente de la même façon. La seule différence réside dans la cible de l’hyperlien.

Pourquoi les liens internes sont-ils importants ?

Les liens internes sont recommandés par la plupart des experts en référencement.

En créant une structure de liens faciles à suivre, vous obtiendrez les résultats suivants :

1. Amélioration de la facilité d’exploration de votre site

Pour que vos pages Web soient classées dans les résultats de recherche, les moteurs de recherche doivent être en mesure de les trouver.

La quantité et le contexte des liens internes peuvent en dire long aux moteurs de recherche sur votre site Web, notamment sur les pages les plus importantes à indexer. Votre stratégie doit donc en tenir compte.

2. Une expérience utilisateur améliorée

Les liens internes vous permettent d’être proactif et utile, en fournissant des informations au bon moment et à l’endroit le plus pratique pour vos visiteurs.

Par exemple : Les sujets que vous abordez sur votre blog peuvent être liés aux services annoncés ailleurs. Il peut donc être judicieux de créer un lien entre ces services et le blog.

Si les visiteurs ont une expérience positive en se déplaçant sur votre site, ils visiteront davantage de pages.

3. Augmentation de l’autorité et du classement des pages

Les liens internes transmettent l’équité des liens. Cela signifie qu’en créant un lien vers une page de votre site, vous pouvez améliorer le classement de la page et communiquer au moteur de recherche d’autres informations importantes, telles que :

  • Comment les différentes parties de votre site (et de votre entreprise) sont-elles reliées à celle-ci ?
  • Quels types de sujets sont liés à celui qui est abordé sur cette page ?
  • Quelles sont les pages les plus importantes en fonction de la fréquence de leurs liens ?

Cela fonctionne aussi dans l’autre sens. Vos pages les plus prioritaires (comme Accueil, Services, ou Boutique) ont beaucoup de valeur pour vous et vos visiteurs, ce qui augmente l’autorité de ces pages. Lorsque vous créez des liens vers d’autres pages à partir de ces pages de valeur, cette autorité est transmise aux pages liées.

Comment créer des liens internes

Il n’y a pas de différence technique entre un lien interne et un lien externe. Le code HTML d’un hyperlien est le même dans les deux cas :

<a href="https://six pixels.com/blog/internal-links/target URL">Liens internes pour le référencement</a>

Vous pouvez créer un lien interne de plusieurs façons. Les deux types de liens internes les plus courants sont les suivants :

  • Liens de navigation (par exemple, le menu, le fil d’Ariane, les liens vers les catégories) : ils font partie de la structure du site et aident à naviguer sur le site.
  • Liens contextuels (par exemple, un article qui renvoie à un autre article traitant d’un sujet similaire) : ils sont créés manuellement pour aider les utilisateurs à découvrir de nouvelles pages pertinentes sur votre site Web.
À lire aussi :  Ce que signifie réellement la création d'un contenu de haute qualité pour Google

Voyons quelques exemples spécifiques d’utilisation des liens internes :

Éléments de navigation

Utilisez ces liens pour aider les visiteurs à se déplacer sur le site.

Voici un exemple de liens internes dans le menu principal sur la page d’accueil de Six Pixels :

Chaque lien est soigneusement sélectionné pour répondre à un cas d’utilisation précis d’un visiteur, qu’il s’agisse de naviguer parmi les outils, de consulter les prix, d’explorer la base de connaissances ou le blog, de nous contacter .

Selon la taille du site Web, certaines de vos pages internes peuvent nécessiter des liens de navigation supplémentaires.

On voit souvent cela sur les sites de commerce électronique où liens en fil d’Ariane aident les visiteurs à revenir en arrière dans les catégories de haut niveau ou dans tout type de pages qui sont imbriquées profondément dans la structure du site web.

Placement contextuel

Le but des liens internes contextuels est de fournir aux visiteurs des informations supplémentaires pendant qu’ils lisent le contenu d’une page. Le plus souvent, on peut les reconnaitre car ils sont d’une couleur différente et souligné.

Dans certains cas, ces liens approfondissent un concept ou un terme. Dans d’autres cas, ils renvoient à un produit, un service ou une étude dont on fait la promotion. Et parfois, ils sont là pour inciter les visiteurs à agir.

Liens d’ancrage

Les liens d’ancrage (à ne pas confondre avec le texte d’ancrage) sont un hybride des liens internes de navigation et contextuels. Bien qu’ils apparaissent dans le contenu d’une page, leur but est d’aider à la navigation.

Six Pixels, par exemple, utilise ces types de liens internes pour aider les gens à trouver un contenu très spécifique dans des articles plus longs.

Ces liens ne renvoient pas à des pages différentes du site. Ils vont vers différentes parties de la même page.

Vous pouvez les trouver facilement, s’il y a un hashtag avec un nom d’élément dans l’URL cible, cela indique que le lien interne pointe vers un élément d’ancrage du même nom quelque part sur cette page.

Lorsqu’un visiteur clique sur ce lien, il est immédiatement redirigé vers l’élément ou la section ancrée. C’est le principe que nous avons utilisée dans le sommaire de chaque article.

Codage des liens d’ancrage

Le codage des liens d’ancrage est similaire au codage des liens internes ordinaires. Voici le modèle d’un lien d’ancrage :

<a href="#object-name">Texte de l'ancre</a>

Au lieu de placer une URL entre les «  », vous devez créer un nom d’objet personnalisé. Vous placerez ensuite un élément d’ancrage portant ce même nom plus bas dans la page.

L’ancre HTML ressemble à ceci :

<X id="object-name"></X>

Le # dépend de l’élément ancré. Par exemple, s’il s’agit d’une balise d’en-tête vers laquelle vous souhaitez que le lien conduise les visiteurs, l’ancre ressemblera à ceci :

<h2 id="object-name">Titre d'en-tête</h2>

Conseils sur la stratégie de liens internes

Voyons maintenant quelques conseils pour mettre en œuvre une stratégie de liens internes efficace sur votre site Web.

Faites en sorte que chaque page soit au maximum à 3 clics de la page d’accueil.

Un utilisateur de votre site Web doit pouvoir trouver n’importe quelle information à trois clics maximum de la page d’accueil.

Le respect de cette règle utile vous aidera à créer une navigation structurée et un site Web bien interconnecté.

Créez des liens forts vers vos pages les plus importantes

Une bonne façon de signaler aux moteurs de recherche que les pages sont importantes (c’est-à-dire celles qui ont le plus de valeur pour vous et vos visiteurs) est de s’assurer qu’elles ont le plus de liens internes pointant vers elles.

Liens vers des pages pertinentes

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les pages transmettent de l’autorité à d’autres pages par le biais de liens internes, mais cela ne doit pas être la seule chose qui détermine où vous créez des liens.

À lire aussi :  Qu'est-ce que Robots.txt et que pouvez-vous faire avec ?

Vous devez vous assurer que chaque lien interne est.. :

  • Relatif à cette page de liaison,
  • Pertinent pour le contenu qui l’entoure,
  • Améliorant l’expérience du visiteur lorsqu’il clique dessus.

Rédiger des textes d’ancrage descriptifs

Lorsque vous créez votre texte d’ancrage, vous voulez qu’il soit descriptif. Ainsi, quelque chose comme « comment obtenir des backlinks » serait bien mieux que « cliquez ici ». C’est le même principe que quand vous devez rédiger une méta-description.

Ce dernier ne nous dit rien sur le lien ou le contenu de la page suivante, tandis que le texte d’ancrage descriptif contient des informations importantes sur le contenu de la page liée.

Avec les liens internes, vous n’avez pas à vous soucier outre mesure du texte d’ancrage à correspondance exacte.

Dans l’un des hangouts Google Webmasters, quelqu’un a demandé si un trop grand nombre de liens internes avec le même texte d’ancrage pouvait entraîner une baisse de classement.

Matt Cutts de Google a répondu : « Généralement, les liens internes d’un site web ne vous causeront aucune sorte de problème. »

Intégrez les liens internes à votre routine de publication

Bien que les étapes ci-dessus se concentrent principalement sur les liens internes dans votre contenu existant, cette stratégie de référencement ne doit pas être une réflexion après coup.

Chaque fois que vous créez une nouvelle page sur votre site Web, que vous ajoutez un nouveau produit à votre boutique ou que vous rédigez un nouvel article de blog, assurez-vous que les liens internes sont pris en compte.

Voici quelques éléments à ajouter à votre liste de contrôle du référencement sur page :

  • Incluez au moins deux liens internes lorsque vous créez une nouvelle page.
  • Trouvez un contenu plus ancien et connexe et créez un lien vers la nouvelle page que vous avez créée.

C’est également une bonne pratique, car elle vous obligera à revisiter le contenu plus ancien et à le mettre à jour (même si ce n’est qu’en ajoutant des liens).

Créez des pôles de contenu

En plus de créer une infrastructure solide pour votre site, les carrefours de contenu peuvent vous aider à relier votre contenu de manière thématique.

Un hub de contenu est une collection de pages bien reliées entre elles, toutes liées à un certain sujet. Il existe deux types de contenu :

  • Page pilier : fournit une vue d’ensemble du thème général, en ciblant généralement un mot-clé général.
  • Pages groupées : Articles connexes qui couvrent en détail les sous-thèmes du thème.

L’une des meilleures façons de lier votre contenu est de suivre le modèle du hub de contenu.

Non seulement cela permet aux internautes d’explorer du contenu sur le même sujet (et de mieux le comprendre), mais cela renforce également l’autorité thématique de l’ensemble du hub.

Effectuez un audit des liens internes au moins une fois par an.

Enfin, prévoyez du temps pour un audit des liens internes chaque année ou chaque trimestre. Plus vous créez de contenu, plus vous devez le faire fréquemment.

Votre audit devrait inclure les tâches suivantes :

  • Correction des liens internes cassés.
  • Prenez les liens qui pointent vers les URL redirigées et faites-les pointer vers la nouvelle source.
  • Corriger les pages orphelines pour qu’elles aient au moins un lien vers l’architecture du site.
  • Assurez-vous que toute page soit à trois clics ou moins de la page d’accueil.
  • Passez en revue le contenu plus ancien et voyez si de nouveaux liens internes peuvent être insérés.
  • Passez en revue tous les textes d’ancrage utilisés et mettez-les à jour en conséquence.
  • Structurez le contenu connexe dans un hub de contenu pour faciliter la navigation.

Conseil : Si vous avez un gros site web avec des centaines de pages et des milliers de liens internes, vous pouvez utiliser un outil d’exploration de site web (par exemple Screaming Frog) pour auditer vos liens internes et effectuer les corrections et ajustements nécessaires.