Skip to main content

Vous avez donc ouvert un outil de recherche de mots-clés et trouvé des centaines de mots-clés que vous pourriez cibler.

Et maintenant ?

La recherche de mots-clés est bien plus que la simple découverte de nouvelles idées de mots-clés. Vous devez les analyser et choisir ceux que vous utiliserez réellement dans votre stratégie de contenu.

Qu’est-ce que la règle des 3 facteurs pour vos mots clés ?

La règle des 3 facteurs pour les mots-clés (ou keyword tripod rule en anglais) est une règle simple que vous pouvez suivre lorsque vous sélectionnez le mot-clé principal pour votre page.

Elle vous rappelle les trois facteurs les plus importants que vous devez prendre en compte dans votre recherche de mots clés : la popularité, le classement et la pertinence du mot-clé.

Le mot-clé idéal doit être :

  • Populaire : le mot-clé a une valeur décente en volume de recherche.
  • Classement : le mot-clé a une valeur raisonnable de difficulté du mot-clé.
  • Pertinent : l’intention de recherche correspond à votre contenu.

Qu’est-ce qu’un mot-clé ciblé ?

Le mot-clé cible est un mot-clé qui représente le mieux le sujet de la page. Vous l’utilisez dans les éléments clés de la page pour optimiser votre page et la classer pour ce sujet.

La meilleure pratique consiste à trouver d’abord un bon mot-clé, puis à créer du contenu pour celui-ci, plutôt que l’inverse.

Il en va de même pour tout mot-clé et les trois facteurs mentionnés ci-dessus :

  • Si la difficulté est bonne et que le mot-clé est pertinent mais qu’il n’a pas de volume de recherche, vous n’obtiendrez aucun trafic car personne n’utilise ce mot-clé.
  • Si le volume de recherche et la pertinence sont corrects, mais que la difficulté est trop élevée, vous ne serez pas classé pour le mot clé en raison de la concurrence féroce.
  • Si un mot-clé a un volume de recherche élevé et une faible difficulté mais que l’intention de recherche ne correspond pas, Google n’affichera pas votre page pour ce mot-clé.

Tous ces éléments fonctionnent ensemble, un peu comme un trépied et on sait tous ce qui arrive à un trépied si on enlève une des jambes.

Examinons maintenant de plus près chaque facteur individuel qui entre en jeu dans cette règle.

Volume de recherche

Le volume de recherche d’un mot clé correspond au nombre de fois où un mot clé est recherché dans un moteur de recherche pendant une période donnée (généralement un mois).

Plus le volume de recherche d’un mot-clé est élevé, plus vous recevrez de visiteurs si vous vous classez pour ce mot-clé.

Connaître le volume de recherche vous aide à :

  • Comparer et hiérarchiser les sujets des mots-clés
  • Estimer le potentiel de trafic
  • Voir la popularité du sujet dans une perspective plus longue

Comment obtenir les volumes de recherche

La façon la plus simple de voir les volumes de recherche des mots clés est d’utiliser un outil de recherche de mots clés.

Il suffit d’entrer votre premier mot clé et l’outil vous montrera son volume de recherche et les volumes de recherche de centaines de mots clés apparentés. Vous pouvez également importer votre liste de mots-clés.

Autres éléments à prendre en compte

Il existe d’autres éléments à prendre en compte pour évaluer la popularité d’un mot clé outre le volume de recherche mensuel moyen standard.

  • La tendance à long terme : il est toujours bon d’examiner l’intérêt pour le sujet dans une perspective à plus long terme.
  • Saisonnalité : certains mots-clés sont naturellement plus populaires pendant certaines périodes (comme les vacances de Noël, l’été, etc.). Tenez-en compte !

Qu’est-ce qu’un bon volume de recherche ?

Il n’y a pas de volume de recherche minimum à viser. Si un mot clé avec un volume de recherche de 50 a de la valeur pour vous, alors 50 est un bon volume de recherche.

Qui plus est, le volume de recherche n’est pas le seul paramètre qui détermine la valeur d’un mot clé. Vous devez également tenir compte du potentiel commercial.

Regardez ces deux mots-clés et leurs volumes de recherche :

  • comment jouer aux échecs (71,900)
  • Jeu d’échecs du Seigneur des Anneaux (3,800)

Il s’agit de deux mots-clés très différents, avec des intentions de recherche et une valeur commerciale potentielle différentes.

Si vous tenez une boutique de jeux de société, le mot-clé lié au produit a probablement un potentiel commercial beaucoup plus important pour vous. Même s’il a un volume de recherche beaucoup plus faible que le mot-clé général.

Difficulté des mots-clés

Le classement des mots-clés est une mesure de référencement qui estime la difficulté de se classer pour un mot-clé sur la base de l’autorité des sites web qui sont déjà classés pour ce mot-clé.

Plus la difficulté du mot-clé est élevée, plus il est difficile de se classer pour ce mot-clé.

La mesure, sur une échelle de 1 à 10, prend en compte la force du profil de liens de chaque page de la première SERP pour le mot clé donné. Ainsi, s’il y a beaucoup de sites web de haute autorité, l’hypothèse est qu’il est plus difficile de se classer pour le mot-clé.

Si, d’autre part, la page de résultats contient des sites web de moindre autorité, on peut supposer qu’il devrait être relativement facile de se classer pour le mot-clé.

Qu’est-ce qu’une bonne difficulté de mot-clé ?

La réponse est simple : plus la difficulté du mot-clé est faible, mieux c’est …

Par exemple, disons que vous tenez un blog sur le fitness et que vous tombez sur un excellent mot-clé : meilleur entraînement pour perdre du poids. Il a un énorme volume de recherche et il conviendrait parfaitement à votre blog.

Cependant, un rapide coup d’œil à la difficulté du mot-clé vous indiquera qu’il est presque impossible de se classer pour ce mot-clé à moins d’être un site web faisant vraiment autorité.

Il peut donc être plus judicieux de se concentrer sur des mots clés moins concurrentiels et plus spécifiques pour lesquels vous avez une chance d’être classé.

Dans notre cas, ça pourrait être le mot-clé meilleur exercice pour perdre la graisse de la poitrine par exemple.

Le volume de recherche est beaucoup plus faible (180), mais la difficulté du mot-clé est également beaucoup plus faible. Il y a donc une chance réelle que vous puissiez surclasser la concurrence et vous classer pour ce mot-clé.

Ceci étant dit, bien que la mesure de la difficulté du mot-clé vous aide à avoir un aperçu rapide du niveau de concurrence pour chaque mot-clé, vous ne devez pas en rester là.

Autres éléments à prendre en compte

N’oubliez jamais qu’il ne prend en compte qu’un seul facteur de classement : le nombre et la qualité des backlinks de vos concurrents.

Il y a d’autres éléments qui contribuent à l’équation :

  • Facteurs subjectifs : Votre propre autorité joue un rôle crucial. Plus votre site Web fait autorité, moins la mesure de la difficulté des mots clés est importante pour vous.
  • Qualité du contenu : Comme mentionné ci-dessus, la métrique de difficulté ne prend pas en compte la qualité du contenu de la page. Un site web de faible autorité peut surclasser un site web de haute autorité si son contenu est meilleur.
  • Intention de recherche : Parfois, il n’y a pas assez de contenu créé pour un sujet spécifique. Ainsi, Google classe les pages à forte autorité qui n’abordent que légèrement le sujet. Si vous ciblez directement le sujet et répondez mieux à l’intention de recherche, vous pouvez facilement les surclasser.

Le dernier point est étroitement lié au troisième facteur important de la règle des mots-clés : la pertinence du mot-clé.

Voyons cela.

Intention de recherche

L’intention de recherche est la raison de la requête d’un chercheur. C’est un facteur crucial, mais souvent négligé, dans la recherche de mots-clés.

Alors que le volume de recherche et la difficulté des mots-clés nous aident à quantifier la popularité et la possibilité de classement d’un mot-clé, l’intention de recherche nous aide à déterminer si le mot-clé et notre contenu correspondent.

Il existe 4 types d’intention de recherche reconnus :

  • Navigation : l’utilisateur recherche un site web/une marque spécifique
  • Informatif : l’utilisateur recherche des informations générales
  • Transactionnel : l’utilisateur veut acheter quelque chose en ligne
  • Commercial : l’utilisateur veut faire la recherche avant l’achat

Pourquoi l’intention de recherche est-elle importante ?

Disons que vous gérez une boutique en ligne proposant des équipements d’entraînement. Vous souhaitez optimiser votre page produit présentant le banc d’entraînement réglable le plus populaire du marché.

Et vous trouvez un mot-clé parfait : « meilleur banc de musculation réglable ». Il a un volume de recherche solide et la concurrence n’est pas si élevée. Pourtant, vous ne parviendrez jamais à vous classer pour ce mot clé avec votre page produit.

Pourquoi ?

Parce que l’intention de recherche derrière le mot-clé ne correspond pas à votre contenu. Le mot-clé « meilleur banc de musculation réglable » n’est pas un mot clé transactionnel, les gens ne veulent pas trouver un produit spécifique mais des avis sur les meilleurs produits de cette catégorie.

Un rapide coup d’œil aux résultats actuels de la SERP vous montrera la même chose :

Le mot-clé a une intention commerciale, le moteur de recherche affiche les listes et les critiques les plus importantes comme premiers résultats.

Bien que les deux premiers facteurs (popularité et possibilité de classement) soient stables, vous ne trouverez pas le mot-clé idéal si vous ne prêtez pas attention à la relation entre le type de mot-clé et le type de contenu.

Comment identifier l’intention de recherche ?

Il est parfois difficile de deviner l’intention de recherche derrière un mot-clé.

Si quelqu’un recherche « équipement salle de sport », ils peuvent être à la recherche des équipements d’une salles de sport (intention informationnelle) ou ils peuvent vouloir acheter des équipements de salles de sport (intention transactionnelle ou commerciale).

Les moteurs de recherche sont confrontés au même problème. Ils ne connaissent pas toujours l’intention de la recherche avec une précision de 100 %, mais ils font de leur mieux pour proposer des résultats qui satisferont très probablement l’utilisateur, sur la base de la grande quantité de données dont ils disposent.

La meilleure façon de découvrir l’intention de recherche derrière une phrase de recherche est de suivre les étapes suivantes :

  1. Regardez les résultats de la recherche
  2. Analyser les 10 premières pages
  3. Identifiez le type de contenu le plus courant

Par exemple, si vous regardez la SERP et que toutes les pages qui s’y classent sont des articles de revue, vous pouvez dire sans risque que le mot-clé a une intention commerciale et que vous avez les meilleures chances de vous classer pour lui si vous créez le même type de contenu.