Skip to main content

Savez-vous comment analyser si les performances de votre boutique en ligne sont optimales ? Afin de mesurer le succès de votre commerce électronique, vous devez suivre régulièrement un certain nombre d’indicateurs qui vous donnera des informations précieuses sur votre activité en ligne.

Ces indicateurs numériques, mesurables et concrets sont connus sous le nom de KPI. Ils fournissent des données qui vous permettent de déterminer comment les choses se passent et de prendre des mesures pour améliorer vos processus. C’est pourquoi savoir quels sont les KPIs pour le commerce électronique et leur suivi est la clé du succès de votre boutique en ligne.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce que sont exactement les indicateurs clés de performance et vous donner plusieurs exemples d’indicateurs que vous devriez utiliser pour analyser votre boutique en ligne.

Que sont les KPI ?

Les KPI, connus sous le nom d’indicateurs clés de performance, sont une série d’indicateurs qui mesurent avec précision la progression d’une entreprise. En étudiant et en surveillant ces données clés sur les performances, vous pouvez connaître les éléments suivants l’efficacité de vos actions de marketing et de vente.

Pour qu’un indicateur de performance clé fonctionne correctement, il doit partir d’un objectif qui répond aux critères suivants Méthodologie SMART. Les caractéristiques de la méthodologie SMART cinq exigences principales que tout objectif doit avoir s’il doit nous aider à atteindre nos buts :

  • Spécifique : vous devez avoir un objectif spécifique à mesurer.
  • Mesurable : les résultats doivent pouvoir être mesurés avec précision grâce à une méthodologie d’analyse spécifique.
  • Atteignable : les objectifs doivent être réalistes et en adéquation avec les possibilités de votre projet.
  • Relevant (Pertinent) : Un objectif est pertinent lorsqu’il est fixé pour améliorer un aspect de l’entreprise.
  • Temporellement défini : les données doivent être analysées régulièrement.

Avantages et utilités

Ces indicateurs de performance sont absolument essentiel pour évaluer le succès de tout processus ou action qui est effectuée dans votre entreprise en ligne. Ils doivent être directement liés à un objectif préalablement fixé, tel que : l’atteinte d’un nombre de ventes, le succès d’une campagne publicitaire, l’augmentation du taux de conversion…

Tous ces indicateurs servent à mesurer, sur une période donnée, les performances réelles des stratégies publicitaires, commerciales ou d’entreprise en sélectionnant des informations essentielles et spécifiques pour la prise de décision. Disposer de ces données précises vous permettra d’optimiser au maximum les ressources de votre entreprise, tant économiques qu’humaines, et d’obtenir le meilleur rendement possible.

Il existe d’innombrables indicateurs clés de performance à utiliser dans un commerce électronique, qui peuvent tout analyser, du niveau de satisfaction de vos clients au succès de la nouvelle campagne publicitaire que vous avez lancée pour cette nouvelle saison estivale.

En outre, ils peuvent devenir un outil de communication entre les responsables et les employés d’une même entreprise. En travaillant avec une vision et un but communs pour atteindre les objectifs fixés, et donc le succès de l’entreprise.

KPIs pour le commerce électronique

L’objectif de toute entreprise est d’augmenter les ventes et donc de réaliser des bénéfices plus élevés. Heureusement, dans le commerce en ligne, tous les facteurs sont mesurables et nous disposons des données nécessaires pour les analyser.

C’est pour cette raison que nous allons définir les KPI qui concernent votre e-commerce afin de les prendre en compte, d’en tirer profit et d’apprendre des bons et mauvais résultats de votre boutique en ligne.

Les indicateurs clés de performance pour les ventes en ligne

1.Chiffre d’affaires

Le KPI le plus simple, celui que tout gestionnaire de commerce électronique connaît et maîtrise parfaitement, après tout, personne n’est plus conscient que vous des chiffres de revenus que votre entreprise réalise.

Cependant, savez-vous toujours si ces chiffres sont positifs ou négatifs ? Pour y voir clair, vous devrez tenir compte du contexte autour desquels ils se déplacent : marge bénéficiaire, coûts de production, de distribution et de personnel… Ce n’est qu’en connaissant tous les paramètres que nous pourrons décider si ce chiffre a atteint ou non les objectifs.

2.Total des commandes

Vous ne pouvez pas omettre le nombre total de commandes que votre boutique reçoit au cours d’une période donnée : un jour, une semaine, un mois, une année… dont la connaissance vous permettra d’optimiser d’autres aspects de votre activité, comme la logistique ou le nombre d’employés de votre entreprise.

L’examen conjoint du produit des ventes et du total des commandes permet de détecter les cycles de la demande. En d’autres termes, vous serez en mesure de détecter les moments où vous vendez le plus et d’apporter les ajustements nécessaires à votre boutique pour que tout se passe bien.

3.Valeur moyenne des commandes

La valeur moyenne des commande est le montant moyen de commandes passées dans votre boutique en ligne. Il est intéressant de calculer le vôtre, d’observer et d’étudier sa croissance ou sa diminution. La formule pour le calculer est très simple :

Panier moyen = Revenu des commandes / nombre de commandes.

Connaître la commande moyenne dans votre magasin peut vous aider à créer des stratégies spécifiquement axées sur l’augmentation de cette valeur. Par exemple, créez des campagnes de remise ou de livraison gratuite dont la valeur d’achat minimale est supérieure à la valeur moyenne des commandes.

4.Avantages pour les entreprises

Le montant des bénéfices réalisés est l’indicateur clé de performance des ventes de base pour mesurer la viabilité d’une entreprise à la fois en ligne et hors ligne. Le flux de trésorerie est très important pour visualiser la rentabilité de toute entreprise. Le bénéfice est la différence entre les revenus et les dépenses de l’entreprise.

Si l’activité de votre entreprise n’est pas encore très élevée, il suffit d’obtenir les données sur une base mensuelle. Pour cela, vous devrez prendre en compte toutes les dépenses liées au maintien de votre boutique en ligne et les comparer aux revenus que vous percevez. La formule est très simple :

Bénéfice = revenus – dépenses

Lorsque vous démarrez une entreprise, il est normal que les premiers mois, voire la première année, vous ayez plus de dépenses que de revenus. C’est un élément à prendre en compte avant de commencer. Mais ce qui est intéressant, c’est de voir comment ce revenu augmente et avec lui les bénéfices.

5.ROI

Le ROI (Return On Investment ou Retour sur Investissement) indique si vous réalisez un bénéfice ou une perte. Plus précisément, le retour sur investissement mesure le rendement de chaque euro investi dans la publicité ou le marketing.

Le retour sur investissement est un pourcentage qui dépend de plusieurs aspects : le secteur, le pays, l’ancienneté du site et la qualité de votre boutique en ligne.

La formule pour calculer le retour sur investissement est la suivante :

ROI = (bénéfice réalisé – investissement) / investissement.

Lorsque votre boutique en ligne se développe, il est intéressant d’étudier le ROI des différentes campagnes que vous menez et sur les différents supports tels que les réseaux sociaux, Google Ads, le mailing, etc. Vous pourrez ainsi voir ce qui fonctionne bien et ce qui doit être amélioré de manière segmentée.

6.Abandon de panier

Parmi les utilisateurs qui visitent votre site, certains partent, d’autres naviguent, d’autres achètent, et d’autres encore préparent l’achat mais ne passent pas à la caisse. Ces derniers génèrent un événement appelé abandon de panier.

Il est très intéressant d’étudier quel pourcentage du total des utilisateurs fait partie de ce groupe et, plus important encore, pourquoi ils ne finissent pas par faire l’achat.

% d’abandon de panier = Visites qui ont ajouté un produit au panier et n’ont pas acheté / Total des visites qui ont ajouté un produit au panier * 100

Bien que cela puisse sembler impossible, le taux moyen d’abandon de panier est d’environ 80 %.

7.Taux de retour

Les retours sont l’un des principaux problèmes du commerce électronique. En l’absence de produit, il est possible que le client se fasse une fausse idée de l’article ou qu’il l’achète en pensant qu’il possède des caractéristiques qui, en fin de compte, n’existent pas. C’est pourquoi il est important que vous contrôliez quel pourcentage de vos ventes aboutit à un retour.

Ratio de rendement = Rendement / Achats * 100

Un taux de retour trop élevé peut être contre-productif pour votre entreprise, en raison du coût des retours. Essayez de fournir au client le plus d’informations possible sur vos produits afin qu’ils soient pleinement conscients des caractéristiques de l’article qu’ils achètent, évitant ainsi les regrets et les insatisfactions futurs. Si vous en avez besoin, nous avons rédigé un petit guide sur la façon de réaliser une fiche produit.

8.Clients récurrents

C’est une bonne chose que votre base de données clients s’accroisse, mais c’est encore mieux si les clients sont fidèles et reviennent acheter dans votre boutique en ligne. Les clients récurrents sont ceux qui achètent plus d’une fois dans notre boutique. Pour mesurer cet indicateur clé de performance des ventes, nous utilisons la formule suivante :

% récurrent = Clients récurrents / Total des clients * 100

Cela peut vous aider à analyser si vous avez un problème. Par exemple, si votre pourcentage est faible ou en baisse, cela peut être dû au fait que le client n’est pas satisfait du produit ou de la livraison du colis. Si vous avez besoin de conseils sur la façon d’obtenir des achats répétés, nous ferons un article à ce sujet.

9.Produits les plus vendus

En analysant les commandes de votre boutique en ligne, vous pouvez découvrir en détail les produits qui se vendent le mieux. Et c’est généralement un élément d’information très pertinent pour savoir comment d’orienter vos actions de manière à être aussi pratiques, efficaces et efficientes que possible.

De plus, il peut vous aider à détecter d’éventuelles erreurs, par exemple si un produit est très visité mais pas vendu, il est possible que son prix soit plus élevé que sur le site d’un autre concurrent, que la description ne soit pas convaincante ou que les frais de port soient élevés.

D’autre part, connaître les produits les plus vendus nous donne la possibilité de trouver des produits complémentaires pour pratiquer des techniques de vente croisée et augmenter le panier du client.

10.Recettes par mode de paiement

Chez Six Pixels, nous avons toujours fortement recommandé que votre commerce électronique ait plus d’une méthode de paiement disponible pour vos clients : carte de crédit, paypal, contre remboursement, virement bancaire, financement à tempérament…

Sur cette base, il est important que vous analysiez quel mode de paiement a généré le plus grand nombre de conversions. Peut-être que vous n’en promouvez pas un qui vous donne de bons résultats ou que vos clients n’en utilisent pas un autre que vous avez du mal à maintenir… Dans toutes ces situations, vous perdez des revenus.

Indicateurs de trafic Web

1.Nombre de visites

Cet indicateur vous permettra de savoir quel est le trafic de votre site web. S’il est vrai que plus le nombre et la valeur sont élevés, plus vous pouvez être satisfait du nombre de visiteurs que reçoit votre entreprise, cela ne se traduit pas toujours par des ventes. Il peut être plus intéressant d’attirer un trafic de faible qualité des utilisateurs intéressés par votre secteur, plutôt qu’un grand nombre d’utilisateurs qui n’ont rien à voir avec votre activité.

Comme il est évident, nous devons être cohérents et réalistes avec cette métrique, tout le monde a commencé quelque part.

2.Sources de trafic

Ce KPI vous aidera à analyser de quelle source proviennent les utilisateurs qui ont abouti dans votre boutique, que ce soit à partir d’un moteur de recherche tel que Google, d’une publicité ou de nos réseaux sociaux.

Les données peuvent être mesurées en pourcentage, par rapport au nombre total d’utilisateurs de votre page, ou en chiffres absolus. En maîtrisant cette mesure, vous disposerez de plus d’informations sur l’origine de vos clients et vous serez en mesure de investir vos ressources plus efficacement.

3.Taux de conversion

Pour mesurer le trafic de votre ecommerce et savoir s’il est de qualité, il est intéressant de calculer le taux de conversion. Un taux de conversion élevé indique que le trafic que vous obtenez est de qualité et qu’il est intéressé par l’achat de votre produit. Le taux de conversion est le pourcentage de visites qui se transforment en ventes et vous pouvez le calculer avec la formule suivante :

Taux de conversion (%) = (nombre de ventes / nombre de visites) * 100

Si le site est de bonne qualité, avec de bons textes et un bon design, il recevra progressivement des visites de plus en plus nombreuses et de meilleure qualité. En outre, si la boutique en ligne est professionnel et sécurisé, l’augmentation du trafic sera suivie d’une augmentation des ventes, ce qui est la chose la plus importante pour toute entreprise.

Vous devez tenir compte du fait qu’il doit s’agir d’un trafic de qualité, c’est-à-dire que ce sont des personnes intéressées par le produit que vous vendez. Pour ce faire, il est très important que le positionnement de notre site web soit correct. Pour ce faire, vous devez travailler sur le positionnement SEO et SEM.

4.Temps sur la page

Ce KPI vous aidera à savoir le temps que les utilisateurs passent en moyenne sur votre site web. Plus ils restent longtemps, plus ils montrent de l’intérêt pour votre marque, les produits ou le contenu que vous proposez.

En revanche, si le temps passé dans la boutique est court, il faudra en rechercher la raison, qui peut aller de la conception du site à la qualité du contenu proposé sur les différentes pages.

5.Taux de rebond

Lorsque nous voulons connaître le nombre d’utilisateurs qui quittent votre boutique après avoir visité une seule page, nous utilisons le taux de rebond. C’est un élément à prendre en compte, car si ce chiffre est élevé, cela signifie que nous perdons des ventes et des clients potentiels.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, mais les plus courantes sont les suivantes :

  • Contenu de mauvaise qualité.
  • Vitesse de chargement trop lente.
  • Mauvaise convivialité du site web.

Vérifiez votre boutique et assurez-vous que vous ne commettez pas l’une de ces erreurs, qui sont assez courantes dans le monde du commerce électronique.

Conseils de marketing en ligne

1.Communauté et engagement RS

Le fameux « Engagement » pourrait être traduit par l’engagement de vos utilisateurs envers votre marque sur les réseaux sociaux. Des fameux  » j’aime  » sur Instagram ou Facebook aux retweets sur Twitter. Il est important de savoir dans quelle mesure les utilisateurs sont actifs sur vos différents profils sociaux et avec quels réseaux disponibles ils préfèrent interagir.

Créer une communauté loyale et active pour votre marque peut avoir un impact positif sur vos lancements, que ce soit en obtenant un certain nombre de ventes fixes pour que vous puissiez facilement échanger directement avec eux pour en savoir plus sur leurs besoins et leurs préférences, ou même en vous fournissant des publicité gratuite s’ils décident de partager vos nouveautés.

Le contrôle de cet aspect de votre activité vous permettra d’identifier un plus grand nombre d’opportunités d’affaires et de ventes. Il vous aide même à choisir quand commencer à investir de l’argent dans la publicité de vos réseaux sociaux.

2.Trafic CPC

Également connu sous le nom de trafic reçu par les canaux payants. Cette métrique vous permettra de savoir combien d’utilisateurs arrivent sur votre boutique à partir des liens payants que vous avez lancés, que ce soit sur des moteurs de recherche tels que Google ou sur des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram.

Grâce à ces données, vous pourrez calculer le coût dérivé de l’acquisition de chaque piste et le comparer aux conversions réalisées grâce à ce support publicitaire.

En connaissant tous ces chiffres, vous serez en mesure de décider si vos campagnes sont efficaces ou non pour votre e-commerce.

3.CTR

Nous pourrions définir le CTR comme la relation qui existe entre le nombre de clics qu’un lien obtient et le nombre de vues que le format dans lequel le lien se trouve obtient de clics.

Pour mesurer cela, nous devrons connaître le nombre de clics qu’un lien a reçu et, bien sûr, le nombre de fois où il a été affiché.

CTR = Clics / Impressions * 100

Si le CTR reflète un taux d’interaction trop faible, vous devez peut-être considérer que vous n’êtes pas assez clair avec l’image ou le texte affiché, que vous ne donnez pas assez d’informations ou que vous ne vous adressez tout simplement pas à la bonne cible.

4.CAC

Cet indicateur, connu sous le nom de coût par acquisition de client, vous aidera à estimer une moyenne de l’investissement nécessaire pour convertir un lead ou un visiteur en un client acquis.

CAC = Somme des investissements de la campagne / Nombre de clients acquis.

Comme il est évident, toutes vos stratégies publicitaires doivent être axées sur réduire les CAC, ce qui indique que le commerce électronique génère plus de revenus à un coût moindre.

5.LTV

Connaître le LTV, également connu sous le nom de durée de vie du client, vous aidera à effectuer une analyse plus complète de votre liste de clients. Estimez le potentiel de vente d’un acheteur tant qu’il reste dans votre portefeuille.

LTV = Ticket moyen * Nombre de ventes répétées * Temps moyen de fidélisation des clients avec la marque.

Cette mesure soutient l’approche des stratégies et des actions à long terme pour tirer parti des nombreux avantages que l’on peut tirer de l’existence d’un client sur une longue période de temps.

Appliquer les indicateurs pour le commerce électronique

Le domaine de l’analyse est très vaste et, comme nous l’avons mentionné ci-dessus, le commerce électronique nous fournit des données permettant de mesurer un nombre presque illimité d’aspects. Dans cet article, nous avons compilé les indicateurs les plus importants pour vérifier comment se porte votre boutique en ligne.

C’est à vous d’identifier lesquelles de ces métriques sont les plus importantes pour votre boutique, à étudier et travailler ensuite afin de tirer le meilleur parti de votre activité en ligne.